Maison RIGOLES – Un grand volume à vivre

Paris / 2009 / 140 m2

Insertion en fond de cour d’une maison individuelle de deux niveaux à la place d’anciens ateliers en rez-de chaussée.

 

De l’extérieur, deux volumes s’imbriquent l’un dans l’autre. Le volume en crépis blanc profite d’un aspect classique de petit immeuble parisien, quand l’avancée sur la cour se pare de bois et d’une immense baie vitrée. Cette baie a été composée sur deux niveaux, permettant d’un côté un accès facile sur l’extérieur et de l’autre, grâce à sa légère avancée en oriel, de créer une assise à la frontière du dedans et du dehors.

La porte d’entrée se fait discrète et a été recouverte du parement bois.

 


Vue de la terrasse et de l’accès depuis la baie vitrée.

Le volume au premier niveau est en retrait. Il permet un apport de lumière supplémentaire dans le salon en rez-de-chaussée.

 

La composition de la maison est faite de telle manière que toutes les chambres et salles de bain sont à l’étage quand le salon et la cuisine sont au rez-de-chaussée.

La maison a été construite en structure métallique et les planchers en bacs aciers. Le client n’a pas souhaité créer de faux plafond. Par ailleurs les gaines métalliques de la ventilation doubles flux n’ont pas non plus été coffrées. Il en résulte un bel esprit industriel.

L’escalier menant à l’étage est situé devant la porte d’entrée et sépare la cuisine du salon. Il est sans garde corps et très large pour se sentir tout de même sécurisé.

La hauteur de la baie vitrée permet de créer une banquette décorative.

Le client a choisi de poser des stores à lames verticales pour l’occultation de la baie.

La salle à manger prend naturellement sa place à gauche de l’escalier, entre la cuisine et le salon.

On voit ici les velux qui profitent du retrait de la partie en étage. Le salon n’étant exposé que d’un seul côté, il fallait cumuler les apports de lumière.

Le palier à l’étage dessert d’un côté les deux chambres d’enfants et de l’autre la suite parentale.

Dans la chambre parentale, la salle de bain est complètement ouverte sur le lit. Seules de petites marches permettent de sentir que l’on change d’espace.

Maison passive

Travail sur l’économie d’énergie:

La maison profite de son orientation plein sud. les grandes baies vitrées captent l’énergie solaire qui est emmagasinée par la dalle flottante au sol en béton.

L’isolation thermique (PSE) a été optimisée; mur ep:25cm (R=7m2.K/W), toiture ep:30cm(R=8m2.K/W),

Mise ne place d’une ventilation mécanique double flux haut rendement.

Crédit photos: Alexandre Rety / Nicolas Aubert-maguéro

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial