Appartement HUBER – Un salon revisité

beton-cire-carreaux-ciment-architectes-huber

Paris / 2015 / 50 m2

 

Au rez-de chaussée de ce duplex parisien, trois espaces se côtoyaient : la cuisine, la salle à manger et le salon, on y trouvait aussi une salle de bain et de l’espace perdu. La cuisine trop fermée génèrait des circulations peu aisées, et les deux autres espaces n’arrivaient pas à trouver leur place.

 

L’idée était donc d’ouvrir au maximum, d’agrandir l’espace et de déplacer cette salle de bain à l’étage pour créer un bureau supplémentaire ouvert sur l’espace de vie.

 

cuisine-espace-ouvert-lumiere-deco-huber

En unifiant le plafond en une seule grande pièce, la lumière a pu se glisser jusqu’au fond de ce local. Mais des cloisons étaient nécessaires pour structurer l’espace et y adosser par exemple la cuisine. Celle-ci bénéficie donc d’une espace cuisson ouvert mais caché du regard depuis le salon et la salle à manger.

 

De part et d’autres des fenêtres une bibliothèque peu épaisse habille le mur, permet un jeu de couleurs et de décoration. Les fenêtres ont été changée pour des nouvelles en bois et on retrouve la matière bois sur les façades de cette partie de cuisine.

cuisine-cp-filme-sobre-maema-huber

La cuisine joue la carte de la simplicité et de l’encastré sans pour autant être froide. Un jeu de façade bois, de plan avec chant en bois et de carreaux couleur cognac apportent de la chaleur à l’ensemble.

cuisine-cp-filme-sobre-maema-huber

Le côté droit de cette cuisine très fonctionnelle se pare de blanc brillant, toujours dans l’idée d’apporter le plus de lumière dans l’appartement. La hotte suspendue permet de n’avoir aucune barrière pour le regard.

salle-a-manger-bleu-jaune-architecte-huber

Entre la cuisine et le salon se situe la salle à manger. Celle-ci est éclairée par un luminaire de Daniel Gallo qui habille cet espace. Au sol on trouve un tapis de carreaux ciment à motif incrusté dans un sol en béton ciré blanc. Ce tapis de carrelage permet d’éviter l’effet couloir en élargissant la zone de salle à manger du mur à la fenêtre.

salon-couleur-miroir-architectes-paris-huber

Du côté salon, la demi-cloison permet d’adosser la télévision sans qu’elle soit visible d’ailleurs.

Derrière, on aperçoit une grande rangée de miroirs positionnée en hauteur permettant d’agrandir la pièce en offrant le sentiment de fenêtres supplémentaires.

escalier-rangement-bois-metal-deco-huber
escalier-estrade-rangement-idee-architectes-huber

L’escalier qui mène à l’étage a été remplacé pour permettre un meilleure accès en haut et en bas. En effet celui-ci tournait de telle façon qu’il n’était pas agréable à monter ou à descendre, créant des circulations peu aisée. Pour palier à ce problème, il a été dessiné une estrade de trois marches qui permet de décaler l’entrée de l’escalier. Cette estrade a été utilisée au maximum de ses possibilités en créant des tiroirs de rangement à chaussures et des niches déco.

detail-luminaire-bibliotheque-couleur-deco-huber
bibliotheque-encastre-deco-blanc-huber

La bibliothèque est suffisamment profonde pour accueillir la plupart des livres et joue avec des parties fermées et ouvertes. Les portes sont en médium peint et les tablettes en contreplaqué filmé.

 

De l’autre côté, on aperçoit l’accès au bureau, petite pièce indépendant servant de chambre d’amis et profitant de la lumière du jour grâce à sa verrière. Les bibliothèques en bois sont des éléments standard agencés pour sembler sur mesure!

salle-de-bain-carreaux-ciment-deco-huber

La première salle de bain a été refaite dans un esprit rose et beige, jouant avec les motifs présents des carreaux ciment et la simplicité de petits carreaux 5x5cm.

douche-mosaique-bleu-niche-deco-architectes-huber
salle-de-bain-idee-bleu-huber

La seconde salle de bain joue, elle, le jeu du camaïeu des bleus. Des niches ont été créées et tous les interstices existants utilisés.

Crédit photos: Nicolas Aubert-Maguéro

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial